Vous le savez bien, protéger votre peau des rayons du soleil est essentiel pour lutter contre les radicaux libres et préserver votre capital jeunesse. Mais, alors que vous êtes déjà utilisatrice de cosmétiques BIO et satisfaite de leurs bienfaits au quotidien, peut-être vous êtes-vous déjà posé cette question : pourquoi les cremes solaires BIO laissent-elles un film blanc sur la peau ?


Et bien la réponse est précisément dans la différence entre les filtres synthétiques et les filtres naturels.


En effet, les premiers sont absorbés par la peau et forment en réalité une protection chimique : ils absorbent et transforment en chaleur les rayons UV dans la peau. Ceux-ci peuvent alors traverser la barrière cutanée et s'accumuler dans le corps, ce qui représente un danger pour la santé sur le long terme.


A l'inverse, les filtres naturels présents dans les cremes solaires BIO (végétaux ou plus fréquemment minéraux) restent à la surface de la peau et forment une protection physique. Comme de minuscules miroirs en surface (le fameux voile blanc) ils réfléchissent le spectre UV qui ne pénètre donc ni le derme ni l'épiderme.


Le prix de la santé de votre peau passe donc par ce léger voile protecteur. Sachez que dans certains pays, notamment chez nos voisins allemands, il est le gage visible de l'efficacité dune crème solaire.


Pour résumer : 




Filtres synthétiques



Filtres naturels



Absorbent les rayons UV



Réfléchissent les rayons UV



Effet protecteur 30 minutes après l'application



Effet protecteur immédiat



La protection faiblit rapidement



Protection longue (sauf bains prolongés, frottements et transpiration)



Potentiel allergénique important



Pas de potentiel allergénique



 
A l'heure où la cosmétique « conventionnelle » est de plus en plus décriée, les filtres naturels contenus dans les cremes solaires bio sont
une petite révolution pour la protection et la santé de votre peau.


Retrouvez notre gamme solaire dans notre boutique en ligne.