« Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ». Rapport Brundtland, 1987.

 

Les habitants des pays riches consomment et gaspillent en puisant dans les ressources naturelles que la planète a mis des millions d’années à créer (air, eau, forêts, terres cultivables, biodiversité, pétrole), et qui ne se renouvellent pas assez vite. Cette consommation entraine un rejet de pollution et de déchets dans l’environnement mais aussi l’épuisement de précieuses ressources naturelles.

 

Que faire pour preserver les ressources naturelles ?


 

Valoriser les déchets permet de preserver les ressources naturelles et de s’investir dans le développement durable, pour un futur meilleur.

 

Savez vous que certaines matières comme le plastique, le papier et le carton sont broyées pour être entièrement recyclées ?

Ainsi, le papier et le carton sont transportés à la papeterie, les fibres sont raffinées puis essorées, séchées et pressées. On obtient alors de la feuille de papier qu’on enroule en de grosses bobines qu’on décline soit en nouveaux produits, soit en emballage.

Le plastique, lui est préalablement trié car il en existe différentes sortes : polystyrène (PS), polyéthylène (PE), polypropylène (PP), polychlorure de vinyle (PVC), … Nos bouteilles d’eau sont en polyéthylène téréphtalate (PET). On obtient ensuite des paillettes qui sont revendues en plasturgie et mélanger à de la matière neuve pour être fondues et former de nouveaux tubes, bouteilles …

 

Les équipements électroniques, quant à eux, sont dépollués et fractionnés pour en extraire chaque type de matière, les regrouper et recycler ce qui est possible. Sur un ordinateur par exemple, on peut recycler jusqu’à 75% de matériaux, on va récupérer les plastiques, les métaux ferreux et les métaux non ferreux pour en faire de nouvelle matières premières.

 

Certains déchets qui ne peuvent pas être recyclés sont incinérés, il y a alors production d’énergie comme de l’électricité, qui peut être utilisée par une industrie à proximité du site de traitement ou revendu à la collectivité.

 

Vous le voyez, c’est avec nos déchets d’aujourd’hui, que l’on fabrique les matériaux de demain et que l’on préserve notre jolie planète.

 

 

Mais rien de tout cela ne serait possible si en amont, le consommateur ne fait pas le premier geste en triant lui-même ses déchets.

 

Soucieux de préserver les ressources naturelles et d’œuvrer pour un avenir plus vert, toutes les équipes du laboratoire paltz trient leurs déchets : papier, déchets ménagers, bouteilles d’eau, plastiques, tout est recyclé ! nous travaillons par ailleurs en collaboration avec les sociétés Paprec et Clikéco qui oeuvrent pour la valorisation des déchets.

 

Et vous, que faites vous de vos déchets pour preserver les ressources naturelles ?