Comment mieux dormir ? une question que beaucoup d'entre nous se posent.


Votre corps a besoin en moyenne d’au moins 6 heures de sommeil pour se régénérer.
Après une nuit agitée, vous vous sentez fatigué(e) toute la journée et risquez d’avoir du mal à vous concentrer.
Essayez ces trucs naturels pour mieux dormir.

1-Prenez un bain de fleurs de tilleul. Un bain de fleurs de tilleul calme et détend, de préférence 30 minutes avant le coucher.

2-Réchauffez vos pieds. Difficile de s’endormir quand on a les pieds froids. Des chaussettes chaudes peuvent être une solution, ainsi que des bains de pieds chauds et froids en alternance avant de se coucher. Plongez vos pieds pendant 5 minutes dans de l’eau à 38°C, puis 20 secondes dans de l’eau à 12-16°C. Répétez l’opération et terminez brièvement par l’eau chaude.

3-Buvez une boisson au lait chaud. Une heure avant le coucher, buvez 1 verre de lait chaud additionné de 20 g d’amande en poudre, très doucement, à petites gorgées.

4 une astuce idéale pour vaincre l’insomnie ? Couchez-vous dans l’obscurité totale, gardez les yeux ouverts et luttez pour rester éveillé. C’est souvent le meilleur moyen de s’endormir.

5-Faites une promenade juste avant de vous coucher. Pour être fatigué le soir, il faut bouger, de préférence à l’air libre.

6-L’aromathérapie peut venir en aide aux insomniaques. Mélangez 4 gouttes d’huile essentielle de camomille, 2 de lavande, 2 de bois de santal et 2 de néroli dans un diffuseur, et placez-le dans votre chambre 1 heure avant le coucher. Si vous n’avez pas de diffuseur, versez les huiles dans un bol d’eau chaude.

5 erreurs à ne pas commettre pour mieux dormir


1. Veiller tard les fins de semaine
On est souvent porté à veiller le vendredi et le samedi soir et à faire la grasse matinée le samedi et le dimanche matin, histoire de se récompenser d’avoir travaillé dur toute la semaine. Et pourtant, cette habitude suffit à perturber l’horloge biologique. Vous aurez beau aller au lit tôt le dimanche soir, vous aurez du mal à vous endormir, ce qui rendra le retour au travail plus difficile le lendemain matin.

2. Négliger de se détendre avant d’aller au lit
Selon un sondage effectué par la National Sleep Foundation américaine, le soir, nous sommes 60% à effectuer des tâches ménagères, 37% à prendre soin des enfants, 36% à mener des activités avec d’autres membres de la famille, 36% à naviguer sur Internet et 21% à remplir des obligations professionnelles.
Quand on travaille jusqu’au moment de se coucher, on n’a pas la possibilité de se détendre et de préparer son organisme au sommeil. Avant d’aller au lit, prenez une heure pour relaxer et assurer la transition entre vos innombrables obligations et le repos. Lisez, prenez un bain, écoutez de la musique, bref faites ce qu’il faut pour vous détendre.
3. Être l’esclave de son courriel
A écouter les fabricants, les gadgets modernes sont censés nous faciliter l’existence mais, dans les faits, ils peuvent faire de nous des esclaves. Pour les parents qui travaillent, c’est une véritable bénédiction que d’avoir la possibilité de rester en contact avec leurs enfants. Par contre, il n’est absolument pas souhaitable que votre travail vous poursuive jusqu’à la maison. Le travail ne devrait pas empiéter sur votre vie privée. Réservez des moments dans la journée pour prendre vos emails professionnels et y répondre, et, à compter de 18h00, filtrez les messages qui arrivent sur votre portable. En aucun cas, vous ne devriez lire vos emailsjuste avant d’aller au lit.

4. Faire de l’exercice juste avant le coucher
S’il est vrai qu’une bonne suée durant le jour peut aider à dormir le soir, c’est l’inverse qui se produit quand on fait de l’exercice à une heure trop avancée de la soirée ; vous pourriez vous sentir fatiguée le lendemain.
Effectuez vos exercices au moins trois heures avant d’aller au lit, ce qui vous laissera le temps de récupérer et de vous détendre, par exemple en faisant de la méditation ou du yoga léger.

5. Boire du café en soirée
Vous savez que boire beaucoup de café dans la journée pourrait vous empêcher de dormir la nuit. C’est particulièrement vrai, si vous prenez un café (ou un thé) dans la soirée, ce qui pourrait interférer avec la qualité de votre sommeil paradoxal et entraîner un sentiment de plus grande fatigue encore. Après souper, tenez-vous en à des boissons non caféinées et limitez votre ingestion de caféine à trois doses de 250 ml par jour, de sorte qu’elle ne vous empêche pas de dormir.